slide-page-768-d42b10

Les cahiers de doléances de Charolles et de Toulon-sur-Arroux (Saône-et-Loire)

« Que sous l'empire français, il ne reste aucun vestige d'esclavage ! »

Article 10 du Cahier de Doléances de Toulon-sur-Arroux du 17 mars 1789.

Le cahier de doléances de Toulon-sur-Arroux

 

Profitant de la convocation des Etats généraux lancée en août 1788 pour se tenir à Versailles en mai 1789 , la société abolitionniste des Amis des Noirs adressa aux baillages une supplique pour demander au peuple de dénoncer l’esclavage dans les cahiers de doléances .

Dans celui du bailliage de Charolles et surtout dans le cahier de la paroisse de Toulon-sur-Arroux, à l’initiative de son maire, Jean-Philippe Saclier, avocat au Parlement de Bourgogne, on trouve un appel visionnaire à la solidarité des Nations pour éradiquer l’esclavage.


Cahier de doléances de Toulon-sur-Arroux


mairie de Toulon-sur-Arroux :
Place Maréchal de Lattre de Tassigny,
71320 Toulon-sur-Arroux


mairie de Charolles :
40 Rue Baudinot,
71120 Charolles –
Téléphone : 03.85.24.13.97




Actualités

Voir toutes les actualités