slide-page-768-d42b10

Maison Abbé Grégoire à Embermenil (Meurthe-et-Moselle):

" Il existe encore une aristocratie, celle de la couleur de la peau. Plus grands que vos prédécesseurs qui l'ont pour ainsi dire instaurée, vous la ferez disparaitre".

Harangue de Grégoire à la Convention nationale le 17 juin 1793.


Maison muséographique Abbé Grégoire.

La maison muséographie inaugurée en 1994 à Emberménil rend hommage à l'Abbé Grégoire qui mena le combat pour l'abolition de l'esclavage, arrachée à la Convention Nationale en 1794 puis s'eleva contre son rétablissement en 1802, soutînt Toussaint Loouverture et la jeune république d'Haïti, s'opposant successivement à Napoléon et aux Bourbons de la Restauration.

Les cendres de celui qui était surnommé "l'ami des noirs" furent transférées au Panthéon en 1989.

Actualités

Voir toutes les actualités