slide-page-768-d42b10

Maison Abbé Grégoire à Embermenil (Meurthe-et-Moselle):

" Il existe encore une aristocratie, celle de la couleur de la peau. Plus grands que vos prédécesseurs qui l'ont pour ainsi dire instaurée, vous la ferez disparaitre".

Harangue de Grégoire à la Convention nationale le 17 juin 1793.


Maison muséographique Abbé Grégoire.

La maison muséographie inaugurée en 1994 à Emberménil rend hommage à l'Abbé Grégoire qui mena le combat pour l'abolition de l'esclavage, arrachée à la Convention Nationale en 1794 puis s'eleva contre son rétablissement en 1802, soutînt Toussaint Loouverture et la jeune république d'Haïti, s'opposant successivement à Napoléon et aux Bourbons de la Restauration.

Les cendres de celui qui était surnommé "l'ami des noirs" furent transférées au Panthéon en 1989.

« Abbé Grégoire »
2009 – 1 minutes – Dailymotion – Extrait de film
« En transférant ses cendres au Panthéon, le bicentenaire de la Révolution française a rendu un hommage historique à l'abbé Grégoire, un homme d'église qui fut aussi un révolutionnaire. »




« Ne suis-je pas ton frère ? La société des Amis des Noirs 1788-
2015 - 2minute52 – Extrait de film
« Les fondateurs de la première société abolitionniste française, la Société des Amis des Noirs, créée en 1788 à Paris, se nommaient : Brissot, Mirabeau, Clavière ... Si leurs débats reflètent déjà l'ambiguïté des relations qu'entretiendra la République avec la colonisation, ils illustrent aussi la grandeur du combat qu'ils avaient entrepris, à l'encontre des idées de leur temps, contre la traite et l'esclavage. « Ne suis-je pas ton frère » était leur slogan. Leurs histoires nous plongent dans le climat social et politique des premières heures de la révolution française, entre les revendications des libres de couleur et le soulèvement des esclaves, au cœur du combat abolitionniste d'hier et du devoir de mémoire d'aujourd'hui. »


« Citoyen Grégoire »
2minute -2003 – Extrait de film
« Homme de convictions et de dialogue, ardent républicain, l'abbé Grégoire défendra les opprimés et combattra les despotes jusqu'à la fin de sa vie. Ce documentaire-fiction retrace ses principaux combats politiques : citoyenneté des juifs, abolition de la royauté, droits des gens de couleur et première abolition de l'esclavage, développement de l'Instruction publique, fondation du Conservatoire National des Arts et Métiers, liberté des cultes, déchéance de Napoléon... »

https://www.filmsdocumentaires.com/films/2165-citoyen-gregoire


Entrée au Panthéon de l'Abbé Grégoire en 1989 :

Actualités

Voir toutes les actualités