slide-page-768-d42b10

Musée et château de Lamartine à Mâcon et Saint-Point (Saône-et-Loire) :

« Vous aurez payé pour retenir dans les fers, dans l'oppression, dans l'immoralité, dans le concubinage, dans la privation de tout ce qui constitue l'humanité, trois cent mille esclaves ! plus qu'il ne vous en aurait coûté pour appeler toute une race d'hommes à la liberté, au travail volontaire, à la famille, à la religion, à la civilisation et à la vertu ! Voilà, Messieurs, l'inévitable effet de ces ajournements éternels des principes qui, en perpétuant le mal dans le présent, ruinent la conscience des peuples, ruinent les mœurs, ruinent le trésor et rendent le remède plus impossible dans l'avenir »

Discours prononcé à la Chambre des députés le 23 avril 1835

Le château Lamartine à Saint-Point


 

L’arrivée de Louis-Philippe en 1830 marqua le renouveau du mouvement abolitionniste français, avec en 1834  la création de la Société Française pour l’Abolition de l’Esclavage. Elle  a à sa tête Alphonse de Lamartine qui mena le combat politique à la chambre.

Nommé président du gouvernement provisoire de la IIe République française après la révolution de février 1848 c’est lui qui nomma Arago ministre des colonies. Ce dernier fit appel à Victor Schoelcher pour rédiger le décret de l’abolition définitive de l’esclavage que Lamartine et tous les ministres signèrent et promulguèrent le 27 avril 1848, donnant la liberté à plus de 250.000 esclaves des colonies françaises.

Musée des Ursulines – Espace Lamartine de Macon:
5 Rue des Ursulines, 71000 Mâcon

03 85 39 90 38 - Fax : 03 85 38 20 60

Mail : musees@ville-macon.fr
Site Web : www.macon.fr

Plus d'informations :

Office de Tourisme de Macon :
1, place Saint-Pierre - 71000 Mâcon

33 (0)3 85 21 07 07

Site: www.macon-tourism.com

Actualités

Voir toutes les actualités