slide-page-768-d42b10

Autres sites

Les sites du Pôle Mémoriel National du Grand Est

Maison de Victor Hugo

A Besançon (Doubs). Considéré comme l'un des plus grands écrivains de la langue française, Victor Hugo fut aussi une personnalité politique et un intellectuel engagé qui joua un rôle majeur dans l'histoire du XIXe siècle.

Pierre Moreau

Entré au service des Hollandais qui ont enlevé aux Portugais le Nord-Est du Brésil afin de s'assurer une partie de la production sucrière, Pierre Moreau ramènera l'un des premiers témoignages de la situation de ce territoire marqué par le système de l'esclavage pour en dénoncer fermement les aspects.

Mémoire de Léger-Félicité Sonthonax

Abolitionniste convaincu, envoyé par l'Assemblée Législative à Saint-Domingue en 1792, Léger-Félicité Sonthonax entra dans l'histoire en prenant, le 29 août 1793 et pour la première fois dans l'Histoire, la décision d'abolir l'esclavage dans le Nord de la colonie.

Mémoire du Capucin Epiphane

Épiphane Dunod, dit souvent Épiphane de Moirans (en espagnol « Fray Epifanio »), originaire de Moirans-en-Montagne est un religieux de l'ordre des Capucins qui partit dans le Nouveau-Monde où il s'insurgea contre l'esclavage des Noirs pratiqué en Amérique par les Européens.

Les cahiers de doléances de Charolles et de Toulon sur Arroux

Les cahiers de doléances de Charolles et de Toulon-sur-Arroux (Saône-et-Loire) contiennent un appel visionnaire à la solidarité des Nations pour éradiquer l'esclavage.

Le château de la famille Necker-De Staël

L'engagement antiesclavagiste fut l'un des combat des penseurs du groupe de Coppet qui commença avec Jacques Necker, ministre de Louis XVI et se poursuivra à travers sa fille, Germaine de Staël.

Mémoire d'Etienne Maynaud de Lavaux

Envoyé à Saint-Domingue au moment de l'insurrection générale des esclaves, Etienne Lavaux joua un rôle déterminant dans l'évolution des évènements de Saint-Domingue.

Musée Denis Diderot

Si la dénonciation de l'esclavage fut posée par les premiers philosophes des Lumières, Montesquieu et Voltaire, elle franchit une étape décisive avec Denis Diderot qui attaqua de manière virulente les arguments des défenseurs du système et en démontra l'inanité.

Le Château de Lunéville

Surnommé le Versailles Lorrain, le château de Lunéville, va devenir au siècle des Lumières un important foyer d'animation intellectuelle recevant Voltaire, Montesquieu, Helvétius.

Musée et château de Lamartine

Lamartine participa à la signature du décret de l'abolition définitive de l'esclavage, donnant la liberté à plus de 250.000 esclaves des colonies françaises.

Château de Voltaire à Ferney-Voltaire

Comme tout les philosophes des Lumières, Voltaire aborda la question de l'esclavage, bien que de manière moins engagée ou développée que ses collègues.

Maison Jean-Jacques Rousseau à Genève

Jean-Jacques Rousseau, né en 1712 à Genève et mort en 1778 à Ermenonville condamna l'esclavage dans son essence et le principe même de la servitude qui fait d'un homme un objet, dépourvu de tout droit et de toute personnalité juridique. Une telle condamnation du principe même de l?esclavage constitue une innovation majeure dans l'histoire de l'humanité.

L'édition de la littérature abolitionniste à Neuchâtel

À Neuchâtel, la censure n'est pas trop pesante. Ainsi, les autorités autorisent-elles la STN à imprimer certains ouvrages dangereux comme le Système de la nature D'Holbach, à condition toutefois que le nom de leur ville n'apparaisse pas et que les ouvrages soient réservés à l'exportation. La maison d'édition de Neuchâtel va alors contribuer à la publication et à la diffusion des écrits les plus en vue et les plus représentatifs du mouvement abolitionniste.

Mémoire de Benjamin Constant à Lausanne

Proche de Bonaparte lors de son ascension puis devenu rapidement un opposant, Benjamin Constant s'impose rapidement comme le leader du Groupe de Coppet qui mobilise l'intelligentsia européenne contre Napoléon. Député sous la restauration il interviendra régulièrement à la Chambre pour dénoncer la traite négrière pratiquée en toute illégalité au mépris des traités adoptés par la France.

Mémoire de Guillaume de Félice à Yverdon

Guillaume de Félice joua un rôle important dans le combat contre l'esclavage dans les années 1830-40 en mobilisant les réseaux protestants en France et en développant les relations avec les organisations aux Etats-Unis et en Grande-Breatgne dont il fut le correspondant. Il fut à l'initiative de nombreuses pétitions populaires et des ordres religieux.

Actualités

Voir toutes les actualités