La Route des Abolitions de l'Esclavage
et des Droits de l'Homme
 
  Les parrainages et soutiens

A ce jour « la Route des abolitions de l’esclavage peut s’enorgueillir d’avoir reçus les soutiens et parrainages suivants :

Au niveau international :

L’UNESCO ( United Nations for Sciences and Culture Organisation ) et  la  Direction du projet de « la route de l’esclave » et la Commission Nationale Française pour l’Unesco dont le soutien s’est traduit à divers niveaux :

  • les parrainages aux manifestations du Bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture en 2003, lancement officiel du projet « route des abolitions de l’esclavage » le 24 avril 2004 à Champagney,…
  • les soutiens techniques à la réalisation de l’exposition de « la route des abolitions de l’esclavage et des Droits de l’Homme », aux actions pédagogiques via le « réseau des écoles associées »,…
  • les présences de nombreux représentants de l’organisation sur les sites de «  la Route des abolitions » (la Maison de la Négritude de Champagney est également membre des Clubs Unesco).

 



Le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme de l’Organisations des Nations Unies.

En respect à l’œuvre de Grégoire, inspirateur de René Cassin, père de la Charte Universelle des Droits de l’Homme adoptée par l’ONU en 1948, le Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme a apporté son appui et ses encouragement à « la Route des abolitions de l’esclavage et  des Droits de l’Homme »  et a été présents aux opérations de lancement du projet.

 


 

Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF, Ancien président de la république du Sénégal et actuel secrétaire de l’Agence Intergouvernementale de la Francophonie.

Sollicité par « la route des abolitions » Son Excellence Monsieur Abdou DIOUF à bien voulu accorder son parrainage à ce projet, renforçant ainsi  la référence aux liens qui unissent depuis de nombreuses années les sites du réseau avec le Sénégal (Patronage du Président SENGHOR à Champagney) et marquant également la référence à la zone géographique de la Francophonie interpellée par les actions du projet.

 



Les corps diplomatiques de pays d’Afrique, des caraïbes, des Amériques et de l’Océan Indien qui ont apporté leurs soutiens et encouragement à la « Route des abolitions de l’esclavage et des Droits de l’Homme »

Accueil des ambassades à Champagney
Accueil d'ambassades à Champagney

Aussi les représentants de « la Route des abolitions de l’esclavage » remercient particulièrement les représentants du :
Sénégal, Burkina-Faso, Bénin, Togo, Congo, Ghana, Angola, Nigeria, Côte d’Ivoire, Cap-Vert, Madagascar, Brésil, Equateur, Venezuela, Haïti, Dominicaine, Cuba, Honduras, Pérou, Chili, Panama, Nicaragua, Bolivie, Afrique du Sud… ( liste non définitive)

 


 

Au niveau national:

La Présidence de la République Française :

Portant les idéaux issus de la Révolution Française et leur universalisation et les principes fondateurs du modèle républicain, incarnés par les mythiques figures de Louverture, de Grégoire et de Schoelcher, tous trois honorés au Panthéon, et traduisant les engagements de la Loi du 21 mai 2001 adoptée par la France, la Présidence de la République à tout naturellement apporté son patronage au projet de l’association dont les membres ont été conviés aux annonces du 30 janvier et aux manifestations du 10 mai 2006.

La Route des Abolitions à l'Elysée
La Route des Abolitions invitée à l'Elysée en 2006

 

 


 

Les Ministères et secrétariats d'état du Tourisme, de l’Outre-Mer, de la Culture, de l’Education Nationale, des Affaires Etrangères, de la Coopération et de la Francophonie, des Droits de l'homme :

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ses actions l’association de « la route des abolitions de l’esclavage et des Droits de l’Homme » peut s’enorgueillir d’avoir reçu une excellente écoute auprès de nombreux ministères et sur des soutiens techniques logistiques et financiers pour la réalisation d’exposition et sa diffusion, l’accueil de médias internationaux, …

 



 Le Sénat de la République Française :

 

Historiquement fortement engagé dans la défense des libertés et des valeurs républicaines, le Sénat partenaire de la « route des abolitions de l’esclavage et des Droits de l’Homme » qui honore la mémoire de Grégoire et de Schoelcher, anciens sénateurs, à travers un soutien financier à la réalisation de l’exposition présentée pour la première fois dans ses salons lors de la journée nationale du souvenir de la traite, de l’esclavage et de son abolition le 10 mai 2006.

 

 

Copyright © 2007 Route des Abolitions tous droits réservés
Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net
Plan du site
Avec le soutien financier de :

La Maison Abbé Grégoire d'Emberménil La Maison Schoelcher de Fessenheim La Maison de la Négritude de Champagney Le Château de Joux Toussaint Louverture - Pontarlier La maison Anne-Marie Javouhey de Chamblanc