La Route des Abolitions de l'Esclavage
et des Droits de l'Homme
 
  Les hommages aux sites de la "Route des abolitions"

« L’Antillais de la diaspora africaine exprime sa gratitude aux hommes et femmes de CHAMPAGNEY-LA-GRANDE. Par delà les erreurs, les fautes et les crimes, cette main franchement tendue dès 1789, invite les descendants d’esclaves à poursuivre de chanter la France. Dont Champagney ce 19 mars là, a sauvé l’Ame. »

Camille Darsières, député de la Martinique.



« Quand Toussaint Louverture vînt, ce fût pour prendre à la lettre la Déclaration des Droits de l’Homme,ce fût pour montrer qu’il n ‘y a pas de race paria, qu’il n ‘y a pas de pays marginal, qu’il n’y a pas de peuple d’exception »

Aimé Césaire, père du mouvement de la négritude, titulaire
du « Grand Prix International  Toussaint Louverture » décerné par l’Unesco.

Plaque commémorative Toussaint Louverture au Panthéon
Plaque Toussaint Louverture


« L’Histoire elle-même l’a affirmé, la figure de l’Abbé Grégoire émerge et grandit au fur et à mesure que les Institutions dont il fût l’initiateur se développent et que les idées soutenues par lui pénètrent dans le Droit des Gens. Grégoire est de plus en plus vivant pour l’Humanité dont il fût l’un des Bienfaiteurs ».

René Cassin, auteur de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme proclamée par l’Organisation des Nations Unies en 1948.

Tombeau Abbé Grégoire au Panthéon
Tombeau de l'Abbé Grégoire


" Madame Javouhey? Mais c'est un grand Homme!"

Louis-Philippe, Rois des Français, impressionné par la volonté et l'oeuvre de Soeur Javouhey.


« En lisant à haute voix, du fauteuil présidentiel, ce texte de Loi, bref et clair qui consacrait l’immortalité de Schoelcher, j’étais violemment ému. Je voyais surgir autour de moi, et monter, comme en une résurrection subite, la cohorte innombrable de tous ces opprimés qui pendant des siècles, avaient souffert de la servitude, et qui, par ma voix devenue la leur, criaient en cet instant : Schoelcher a bien mérité de l’Humanité »

Gaston Monnerville, petit-fis d’esclave devenu Président du Conseil de la République à la lecture du Texte qui autorise le transfert des cendres de Victor Schoelcher au Panthéon.

Tombeau de Victor Schoelcher au Panthéon
Tombeau de Victor Schoelcher



« Aux Grands Hommes, la Patrie reconnaissante »

Panthéon National. Paris


                     Le Panthéon
                   Le Panthéon


 
En 1949, pour le centenaire de l’abolition de l’esclavage, les cendres de Victor Schoelcher sont transférées au Panthéon. L'année suivante, en 1950, Soeur Anne-Marie javouhey est béatifiée par Pie XII. En 1989, dans le cadre des commémorations du Bicentenaire de la Révolution Française, l’Abbé Grégoire y rejoint Schoelcher. La même année une plaque à la mémoire de Toussaint Louverture est apposée dans l’une des cryptes.

 

Copyright © 2007 Route des Abolitions tous droits réservés
Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net
Plan du site
Avec le soutien financier de :

La Maison Abbé Grégoire d'Emberménil La Maison Schoelcher de Fessenheim La Maison de la Négritude de Champagney Le Château de Joux Toussaint Louverture - Pontarlier La maison Anne-Marie Javouhey de Chamblanc