La Route des Abolitions de l'Esclavage
et des Droits de l'Homme
 
  2004 Année internationale de commémoration

A la demande de la Conférence générale de l’UNESCO, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) lors de sa 57ème session, a proclamé « 2004 année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition », qui fait référence  au projet UNESCO de la « Route de l’esclave », reconnu prioritaire dans la déclaration et le Plan d’action de la conférence de l’ONU à Durban.

Affiche de l' année de commémoration internationale de la lutte contre l'esclavage

« La proclamation de 2004, Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition sera l’occasion de retrouvailles fraternelles, de dialogue renouvelé, malgré les blessures de l’histoire, entre l’Europe, l’Afrique et les Amériques. Célébration ouverte sur le monde, mais aussi et surtout moment privilégié pour que les Haïtiens revisitent leur histoire avec un discernement constructif pour un nouveau départ après tant de déchirements et de douleurs. »

L’objectif de cette Année internationale de commémoration de la lutte contre l’esclavage et de son abolition, conformément aux alinéas 3 et 4 de la Résolution 31C/28, prévoit d’élaborer, sur la base des propositions des Etats membres le projet de programme » pour cet événement.

Les différentes propositions suggérées seront articulées autour de trois grands axes : contribution à la recherche scientifique autour de la traite et de l’esclavage, développement des actions pédagogiques autour de la mémoire, rencontres et dialogues interculturels dans une approche intersectorielle, pluridisciplinaire et inter agences, ayant comme usage principal le projet « la Route de l’esclave ».

C’est en avril 2004, qu’a été lancé officiellement, en présence de représentants de l’ONU, de l’Unesco, de corps diplomatiques, du Ministère du tourisme, du Sénat de l’Assemblée Nationale et des collectivités locales françaises, le projet de « la route des abolitions de l’esclavage », en tant que contribution de la France à l’année internationale.

A cette occasion, l’Unesco a largement illustré ses brochures et affiches avec les portraits de Toussaint Louverture, l’Abbé Grégoire et Victor Schoelcher.

Enfin, un Grand Prix International Toussaint Louverture
à été lancé par l’Unesco, et dont les titulaires furent
Abdias do Nascimento et Aimé Césaire, ce dernier
chantre de la négritude et auteur d’un ouvrage
sur Toussaint Louverture.

Aimé Césaire, Chanteur
Aimé Césaire

Informations sur l’année internationale : http://portal.unesco.org/culture/fr/ev.php-URL_ID=13974&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

 

Copyright © 2007 Route des Abolitions tous droits réservés
Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net
Plan du site
Avec le soutien financier de :

La Maison Abbé Grégoire d'Emberménil La Maison Schoelcher de Fessenheim La Maison de la Négritude de Champagney Le Château de Joux Toussaint Louverture - Pontarlier La maison Anne-Marie Javouhey de Chamblanc